Nouvelle Chance ~
Hellow hellow les gens curieux!
Ici, nous avons optez pour une histoire plus originale que les humains qui domines les hybrides! Hâtez-vous d'aller voir!
J'avertis pour tout ceux et celles qui sont moins porter au HentaiYuriYaoï! Ce forum n'est pas porté QUE sur la «pornographie», alors vous pouvez vous y inscrire sans mal. Faites juste attention où vous mettez les pieds.
Autre avertissement, ce forum n'accepte que des gens de 16 ans et plus. Vous comprendrez pourquoi...(Le H/Y/Y évidement!) À cet âge, nous vous pensons assez mature pour décider de ce qui est bon pour vous ou pas.
N'hésitez pas à lire le règlement pour tout autre info sur le H/Y/Y.
Bonne journée à vous et bon voyage sur notre forum!


Quand l'animal prend le dessus sur l'humain, n'est-ce pas la fin de notre monde? [H/Y/Y]-[16+]
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Prix à payer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christopher Owen
Machine à tuer- Agent n°1: La Griffe Bleue
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 27
Localisation : France

Feuille de personnage
Quel animal réside en vous?: le Tigre Blanc
Phrase du jour! ☻: ... le prix à payer...
Maitre/humain possédé ♥:

MessageSujet: Le Prix à payer...   Ven 31 Aoû 2012 - 0:24




Je me présente.



Dans la vrai vie.

Age: 22 ans
Disponibilité: 24h/24h (c’est pas des blagues j’ai un emploi du temps très léger)
Niveau de rp: à vous d’en juger mais je dira plutôt moyens ^^


Ton personnage.

Prénom: Christopher
Nom: Owen
Pays d'origine: France
Race ( Si hybride ou bâtard précisez l'animal en vous): Batard Tigre blanc rebelle (d’après l’histoire c’est rebelle par état d’esprit et gentil pas obligation)
Age: 25 ans
Taille: 1,90 M
Poids: 110 Kg

Caractéristique psychiques :
Alors non, Christopher n’a pas de soucis mentaux, mais il n’est pas du tout ce qui semble être, contraint de tuer par chantage il n’a pas d’autres que d’obéir à des ordres contre son gré, à force de partir en mission il paraît toujours froid, cassant et sans pitié, malheureusement cette facette n’est pas la vraie de sa personnalité, en vrai il est cool, toujours bien attentionné, bon rieur et pourvu d’un grand cœur, il faudra bien le connaitre pour le faire revenir cette face enfouie au fond de son cœur par des années et des années de souffrance et horreur qu’il a été obligé de commettre en un nom qu’on lui a imposé, voilà pourquoi ne pas le juger sur ces actes.

Caractéristique physique:


À première vue et cela saute aux yeux c’est que rien qu’en le regardant on sait que Christopher est un bâtard de la race du tigre blanc. La première particularité qui saute aux yeux chez lui c’est que la totalité de son corps est recouvert par une fourrure blanche rayée de noir. En outre la seconde chose que l’on remarque c’est qu’il est également plutôt grand du haut de ses 1,90 M et qu’il dispose d’une carrure plutôt imposante. Ensuite pour rentrer dans les détails, ses cheveux coiffés en épis vers l’arrière sauf des mèches lui tombant sur les yeux et sont aussi blancs que sa fourrure et son d’une longueur moyenne. Ses yeux sont de couleur jaune, similaire à ceux des chats sauf que ses iris sont ronds comme celles des tigres. Son nez a la même forme que celui des chats également mais est de couleur noire, couleur que l’on retrouve également sur ses sourcils et sur les rayures qu’il porte sur ses joues, son front et sur toutes les autres de son corps. Au sommet de sa tête dépassent des oreilles de tigres, bien évidemment sur lesquelles sont posée une paire de lunette de soleil noire.

À son cou il porte deux colliers. Le premier représente une tête de tigre, faite en cristal bleu. Le second est un collier fait avec des dents de requin. Chaque dent de requin représente une personne qu’il a éliminée. Son torse est habillé par un débardeur noir séré et plutôt moulant au corps. Comme tout le reste de sa tenue il est de couleur noire pour être le plus discret possible. Ses bras aux proportions impressionnantes restent libres sauf le droit sur lequel il possède un bracelet représentant le symbole du clan Owen à défaut de pour le tatouer à cause de sa fourrure. À chaque main il porte des mitaines en cuir, noir également et l’extrémité de ses doigts se termine par des griffes savamment acérées.



Ses longues jambes sont revêtues d’un pantalon en jean également serré, pourvu de plusieurs poches et soutenu par une ceinture de cuir noir. Du bas de son dos descend une longue et grande queue (ce qui pourrait être son plus gros point faible) dont l’extrémité se balance toujours de droite à gauche. Cette dernière n’est statique que quand il est à l’affut sinon elle en permanence en train de bouger.

Et pour terminer ses pieds où enfin ses pattes, c’est comme vous préférez, il porte des grosses chaussettes épaisses noires également mais qui ne sont pas fermées aux extrémités, laissant apercevoir, comme à ses amis des griffes acérées au boit de chaque doigt.

Pour terminer il porte toujours dans son dos attaché par une lanière en cuir, un katana dans son fourreau qu’il considère comme son « outil de travail »


Histoire (liée à Breena Westburry) :
Christopher est issu de l’union entre un humain et d’un hybride dont l’animal était le tigre du Bengale. Tous deux pensaient pouvoir couler des jours paisibles et heureux avec leur enfant en espérant soit un humain soit un hybride, mais lorsque ce dernier vint au monde ils furent stupéfiés car le petit était en réalité un bâtard des deux races, chose à la quel il ne s’attendait pas. Et qui plus est, il s’agissait là d’un bâtard très spécial. Non seulement il était né sous les traits du tigre blanc, mais il était recouvert de fourrure de la tête aux pieds. Il s’agissait l’a d’un évènement qui allait faire la une des médias car ce genre de naissance était rare et n’arrivait qu’une fois tous les cent ans. De plus tous les êtres nés sous ce signe pouvaient avoir la certitude quant à leur avenir de posséder une force légèrement supérieure à la normale à l’âge adulte. Cette surprise vous l’avez compris fut de taille, car rien n’avait laissé présager cette naissance exceptionnelle surtout du côté maternel c’était le premier cas dans leur famille et rien n’avait pu être préparé à l’avance. Comme il fallait s’y attendre la télé et la presse s’emparèrent vite de l’affaire et on ne parla que de la famille durant une semaine, comme étant l’évènement de l’année… sa sera la plus grosse erreur qui fera basculer le destin de cet être exceptionnel.

Le petit Christopher grandit à l'écart de la grande ville, soit donc en rase campagne et fréquentait l’école communale. Ses parents ne lui avaient jamais rien dit sur le fait qu’il était exceptionnel. Dans ce petit village se concentrait essentiellement des familles humaines et des bâtards à l'écart des hybrides où ils pouvaient être tranquilles. À l’école il faisait souvent l’attention des autres et de ses enseignants de par son physique et cela ne lui valut pas que des avantages. Les enfants humains le croyaient comme étant un hybride pur souche plutôt qu’un bâtard, et les bâtards eux-mêmes le pensant surdéveloppé par rapport à eux avaient peur de lui, donc autant dire qu’il n’avait pas beaucoup d’amis à son compteur. Seuls les enseignant se montraient bienveillant et attentionné envers lui, peut-être par ce qu’ils le savaient comme un être exceptionnel, toujours est-il qu’il préférait passer ses récréations en compagnie de ses professeurs plutôt que de ses camarades. À son insu et à la demande de ses parents les enseignants avaient expliqué à ces derniers justement ce que Christopher était vraiment mais cela n’avait rien changé. À la maison il était aimé de ses parents et le soir son père lui lissait son histoire préférée, celle d’un tigre mi humain mi-tigre comme lui, amoureux de surf, et qui s’était retrouvé par malchance enfermé dans un pensionnat magique, dans le qu'elle il rencontra une jeune fille elle aussi avec des attributs félins, la seule parmi tous les autres. Il en fit en quelque sorte son héros préféré. Les années passèrent, et Christopher grandit. Le regard des autres avait changé à son entré au collège, et se montraient plus amicaux envers lui. Ses parents lui avaient finalement révélé pourquoi il était si particulier. Lui il prenait ca à la rigolade et refusais d’y croire, il se considérait comme quelqu’un de normal bien qu’il dépassait déjà en taille le plus part de ses camarades de plusieurs centimètres. C’est au collège qu’il se fit véritablement des amis et qu’il sortait souvent avec eux au village et tous les habitant le connaissait et était également aussi gentil que ses enseignants de primaire, certains quand ses amis avaient le dos tourné lui offraient des choses, comme le glacier qui lui donnait des glaces gratuites, bref pour lui vie était belle et tout souriait. Et d’ailleurs ses parents pouvaient être fier de lui car il se révélait être assidu en cours bien que sa matière de prédilection était le sport, matière pour laquelle il disposait de certaines prédilections.

Les années collège passèrent, il obtint son diplôme de fin de scolarité et s’apprêtait à faire son entrée au lycée et bien que très doué en sport il ne l’envisageait qu’en seconde option d’étude et se destinait plutôt vers la filaire scientifique. La rentrée approchait à quelques pas quand… cela arriva… Un soir après être revenu de la plage, car tout bon tigre qui se respecte aime l’eau, c’était l’heure de rentrer il avait des préparatifs à faire pour la rentrée. Quand il poussa la porte d’entrée il resta cloué sur place, la maison était sans dessus dessous, tout était en vrac et il y avait du sang partout…


-Ma…maman ? pa… papa ?

Mais il n’eut aucune réponse à ses appels. Qu’avait-il bien pu se passer ici ? Il monta l’escalier quatre à quatre et se précipita dans leur chambre. Ce qu’il vit le laissa figé d’horreur. Ses parents étaient tous deux morts, égorgés sur le lit. Il contempla la scène sans percuter réellement de ce qu’il voyait, pensant à une sinistre farce, quand il se retrouva attrapé par les bras et trainé hors de la pièce. Il hurla à l’aide de toutes ses forces et essaya de se débattre, il tourna la tête et aperçut les deux hybrides habillés de noir qui le tenaient et l’emmenaient hors de la maison, l’un était canin, l’autre reptile. Des bruits pas s’approchèrent, oui ! On venait le délivrer ! Et on venait venger ses parents ! Malheureusement c’était loin d’être le cas, car c’était un troisième hydrique qui le frappa avec une matraque. Sa vision se troubla et tout devint noir.

Il se sentit projeté vers l’avant et atterri sur un sol dur, ses mains étaient ligotées dans son dos. Quand il ouvrit les yeux il se trouvait sous un rayon de lumière que projetait une lampe au plafond et tout le reste autour était noir, il distingua dans la pénombre un bureau et une silhouette assise derrière. Une voix s’éleva à côté de lui


-Nous l’avons retrouvé monsieur ! Comme vous le vouliez !

Il eut un bref instant de silence lorsqu’une voix grave se fit entendre.

-Parfait vous avez fait du très bon travail.

Christopher tenta de se relever mais en vint et retomba par terre

- Qui êtes-vous ? Laissez-moi partir !

Pour toute réponse il reçut un coup dans les côtes ce qui le plia de douleur.

- Mmmm il n'est pas aussi agressif que ce que dit la légende… tant mieux, on va pouvoir le dresser à notre avantage…, mettez-le au programme d’entrainement Alpha.

- Il sera fait selon vos désirs monsieur.

Il se fit attraper une nouvelle fois par les bras et entrainé a l’extérieur de la pièce

- Non laissez-moi ! Montrez-vous espèce de lâche !

Cette dernière phrase était destinée à l’hybride derrière le bureau. Ce dernier leva la main et les hommes cessèrent de le trainer mais le tenaient toujours. L’hybride derrière le bureau fit le tour et s’approcha de lui, la seule lumière de la pièce éclaira l’individu qui se trouvait être un hybride lion avec un œil masqué par un cache et se pencha au-dessus de lui.

- Apelle moi « monsieur » dorénavant… bienvenue au clan Owen… t’a nouvelle famille.

7 ans c’est le temps que dura son entrainement de force, il était traité comme un chien par tous les membres du clan et en particulier par ses dresseurs. Il s’avéra qu’il était tombé dans un clan de mercenaires mafieux qui capturaient les humains et les revendaient ou les tuaient. Les bâtards n’avaeint pas de traitement de faveur, et lui encore moins que les autres, c’était même pire car le clan le destinait à devenir une machine à tuer, depuis cette semaine-là ou les médias avaient parlé de sa naissance, un être exceptionnel naturellement plus fort que les autres, il fallait en faire une machine, il le fallait. C’était une obsession pour le boss du clan. Son entrainement résumait, souffrance, tortures mentales au point d’arriver lui faire changer de nom et le persuader que son nom de famille était le même que celui du clan, Owen, tortures physiques, et les entraiment en salle de sports jusqu'à la perte de connaissance, le boss avait même exigé que les griffes de ses mains et de ses pieds ne soient plus coupées mais aux contraires aiguisés, le pire de tous c’est les exécutions des prises qu’ils capturaient. En l’espace de 7 ans sa carrure avait triplé de voulue par rapport à sa silhouette initiale à son arrivée, mais il avait gardé un mental d’acier, et il commença à se rebeller et tenta une évasion. Seulement s’évader du complexe n’était pas aussi facile que prévu et il se fit attraper. La punition fut sévère, il en resta marqué pendant plusieurs semaines. Face à son mental plus résistant que prévu les dresseurs devaient agir autrement, l’entrainement n’était plus suffisant et la machine qu’ils espéraient pouvoir créer leur glissait entre les doigts de plus en plus. Puisque la conscience du bâtard était la principale barrière de leur plan, il fallait trouver un moyen de la contourner, et pour cela en plus de l’entrainement dorénavant s’il n’exécutait pas les ordres qui lui étaient donnés, le clan massacrerait un village d’innocent tout entier au hasard, et ne laisserait aucun survivant tout en lui faisant bien comprendre que ce serait de sa faute. Il n’y cru pas et tin tête jusqu’au jour où on lui amena devant lui sur un plateau la tête d’un hybride requin,

- Tu sais qui c’est ? C’est le maire du petit village de la cote, tu sais celui ou le soleil paraît ou le soir en se couchant, et bien u veut savoir ? Tout le village a fini comme lui, et si tu veux la preuve on a ces jolies petites photos-souvenirs,

Le dresseur lui jeta les photos à la figure et ce qu’il vit lui chavira le cœur, des photos de meurtres s’étllaient devant lui.

- Merci Christopher, on s’est bien marré grâce à toi !

Le dresseur lui mit un collier avec une dent de requin dessus, autour du cou et sortit riant de la pièce en. Le laissant seul avec ses pensées. Il était le seul responsable de ce massacre… si seulement il avait fait ce qu’on lui avait ordonné… des pauvres gens n’aurait pas perdu la vie pour rien, il ne fallait plus que ça se reproduise, jamais !
C’est sous les remord et le poids de la culpabilité qu’à partir de ce jour-là il fit tout ce qu’il devait faire de lui-même. Les dresseurs étaient stupéfaits de ce changement radical, il parvenait à exécuter leurs otages de sang-froid, et les tortures n’étaient plus d’utilité sur lui. Le clan Owen avait accompli son objectif : faire de Christopher une machine à tuer qu’ils voulaient.

Quand il fut prêt le boss le fit venir, et il lui remit la tenue noire du clan et se vit obtenir un katana, celui-là même qui avait servi à trancher la gorge de ses parents. Il allait à partir de maintenant partir en mission pour le compte de du clan.


-Comme tu es devenu solide mon grand ! tu te souviens dans l’état ou tu es arrivé il y a précisément 7 ans . Et maintenant tu es prêt à partir en mission. Tu iras avec Léon, Skoll et Emrys, Ils t’expliqueront ta première mission. Tu auras un trophée à chacune de tes victoires, va maintenant.

-Bien monsieur !

Les trophées en question étaient une nouvelle dent sur son collier à chaque fois qu’il exécutait une cible qui lui était donnée. Il était dans le groupe chargé d’exterminer les humains rebelles. Il passa un an à faire ce qu’il considérait comme la salle besogne. Eh oui, car il n’était pas exactement la machine à tuer que le clan espérait. Au fond de lui il détestait ce qu’il était devenu et ce qu’on lui faisait faire, seulement on lui avait fait comprendre qu’on ne lui laissait pas le choix, alors au sein du clan il devait montrer ce qu’ils voulaient voir de lui, pour ne pas que d'autres innocents meurent par centaines. C’était le prix à payer, pour en sauver une centaine il fallait en exécuter un ou deux de temps en temps. En secret quand ses coéquipiers ne regardaient pas faire, quand il pouvait, avant d’assener le coup de grâce à ses victimes, il leur glissait tout bas avec un regard de pitié

- Je suis désolé… mais je n’ai pas le choix… que dieu vous garde…

Bientôt les dents de requin de son collier de se compter par dizaines et au bout d’un an il fut promu lieutenant des opérations de son groupe au vu de ses performances, au plus grand dégout de ses trois coéquipiers étant les fils et fille direct du boss qui ne supportaient l’idée que des hybrides comme eux reçoivent les ordres d’un bâtard tel que lui, aussi exceptionnel soit -il.
Un jour toute son équipe fut convoquée devant le boss


-Les gars j’ai une mission pour vous et pas une petite, un village tout entier a tenu tête aux offres qu’on leur a faites, il va falloir leur donner une bonne leçon qui servira d’exemple aux autres. Christopher, va la bas et extermine ce village, mettez tout à feu et à sang, capturez les enfants et ramenez-les ici, tuez tous ceux qui s’opposeront à vous c’est clair ? Christopher tu es mon meilleur agent, tu sauras diriger un groupe de 40 hommes, la chasse sera facile.

- Bien monsieur !

Sur ce le groupe en question se prépara et ils partirent pour la descente dans le village, au fond de lui c’était peut-être la pire des missions qu’il devait avoir à faire, là c’était lui qui devait tuer des tas d’innocents de sang-froid. Sur le chemin Léon grogna.

- Tu dois être fier de toi hein, le greffier??? Comment un bâtard tel que toi a pu arriver là pour nous donner des ordres ??

- Silence ! Quand je te sonnerais tu pourras l’ouvrir, c’est clair gros tas ?

Ils arrivèrent finalement devant l’entrée du village, Il donna les ordres de déploiement et après avoir sorti le katana du fourreau il lança l’assaut. Lui il était chargé du groupe qui avait pour objectif d’éliminer le chef de la résistance et de capturer sa fille, d’après les infos qu’il avait reçues, il était parti pour un an et avait donné les directives à distances, mais il devait revenir ce soir au village. Il avait eu la localisation de son domicile y s’y rendait. Pendant ce temps c’était le chaos en ville les groupes pillaient, incendiaient détruisaient les maisons et leurs habitants. Le domicile de sa cible était en visuel, il s’y avançait lorsque sans s’y attendre un pick-up déboula du coin la rue adjacente et fonçait à toute allure dans sa direction. Skoll tenta de se mettre en travers de son chemin, mais le pick-up ne s’arrêta pas et la reversa, au fond de lui-même il était ravis de cette perte, la semi-folle du groupe n’était plus, c’était celle qu’il aimait le moins en plus, mais la mission était la mission, Il porta les doigts à sa bouche et siffla le reste de son équipe

- Ils s’enfuient ! En formation !

Emrys déploya ses ailes et fonça sur la camionnette mais celle-ci ne s’arrêta pas plus que pour Skoll. Avec deux hybrides Christopher se plaça pile sur la trajectoire de la camionnette l’obligeant à bifurquer mais cette dernière partit en vrille avant de se planter contre un arbre. Ils se déployèrent autour de la camionnette, Il y en avait un de moins déjà, le passager était mort à l’avant à cause du choc, la fille inconsciente à l’arrière et la cible sortit enfin de la voiture. L’humain se rua sur Léon mais ce dernier se prit une déculottée Il se dirigea ensuite vers Christopher, Il ramassa une branche et entreprit de lui assener des coups. Un drôle de duel avait lieu. Normalement les duels sont lames contre lame mais là il s’agissait de, bois contre lame, et le rondin était trop gros pour qu’il puisse le couper avec son katana, son regard se posa sur l’homme en face de lui, ce qu’il allait avoir à faire était difficile, l’homme ne faisait que protéger sa fille après tout, malheureusement il était habitué à ce genre de situation et il devait le faire, pas le peine de faire durer l’échéance plus longtemps, dommage l’homme était un fin combattant. Avec la garde du sabre il lui assena un coup sur les mains ce qui lui fit lâcher son bâton, et il se glissa ensuite derrière lui en lui attrapant le cou et la tête. Il approcha sa bouche de son oreille et lui murmurant

- Pardon… que Dieu vous garde…

Il fit une torsion et un crack se fit entendre l’homme s’écroula ensuite à terre, la première partie de la mission était terminé, Il ne prit conscience que la jeune fille qu’il devait maintenant ramener était de nouveau consciente quand cette dernière cria et monta sur le pick-up et avait saisi une barre en métal. Ses deux compères s’avancèrent, les imbéciles ils allaient s’en prendre plein la tronche, quelle bande d’incapables, il fit le tour du pick-up et se plaça derrière. Les deux reçurent leurs coups et avant que la jeune fille n’aie le temps de se retourner. Il abandonna son katana par terre et attrapa la jeune fille avant de la faire descendre de force du fourgon, et de la plaquer contre un arbre. Il se saisit ensuite la barre en métal qu’elle tenait et l’envoya loin derrière lui, Léon le nez ensanglanté le rejoint à ses côté

-Elle a intérêt à nous rapporter un joli pactole… Sinon, je la bute moi-même. Merde! J’y crois pas, c’était supposé être une chasse facile…

- Ça suffit Léon, c’est le boss qui décide, la mission est de la ramener au QG

- Okay, Okay, ça on va prendre leur brouette là, ça ira plus vite.

Il montra le pick-up du doigt,

- S'il roule encore, de toute façon c’est les ordres que j’ai donnés, de saisir les véhicules disponibles et de ramener les prises au QG

Ils se dirigèrent vers le véhicule encastré dans l’arbre, Léon saisit l’homme mort à l’avant et le sorti de la voiture. Il aida ensuite Christopher à tirer le véhicule et à le remettre sur la route. Il alla ensuite chercher la fille et la déposa à l’arriere tandis que Christopher faisait de même avec Emrys salement amoché par cette dernière. Tous deux montèrent et se fut Christopher qui prit le volant en direction du QG fort heureusement la voiture roulait encore.

Ils mirent prêt d’une heure à revenir, à l’heure arrivée deux équipes intervinrent, l’une pour prendre en Charge Emrys, l’autre pour aller conduire la jeune fille, Christopher lui fut appelé dans le bureau boss.


- Monsieur, la mission est accomplie !

Le boss ouvrit ses bras au ciel ravi

-Bravo mon grand je n’en n’attendais pas moins !

-Je dois toute fois déclarer l’envoi à l’hôpital de Emrys et déplorer la perte de Skoll monsieur

-…

-Navré, je n’ai rien pu faire pour elle monsieur.

-… bien… tu peux disposer mon grand, va te reposer.

- Bien monsieur.

La perte d’une de ses filles faisait un grand choc pour le boss, il n’avait rien pu faire, et même sil il l’avait pu il ne l’aurait certainement pas fait, c’était le prix à payer pour avoir quelque chose et intérieurement il était satisfait que ce soit le boss qui ai fait le frai de cette notion. Petite revanche personnelle en somme. Il retourna ensuite à sa chambre, car oui depuis qu’il avait changé il avait le droit à une chambre au lieu d’une cage, loin du tumulte extérieur avec l’arrivée des otages. Il enleva son kata qu’il déposa contre le mur et enleva son ébardeur avant de s’allonger sur son lit et de fixer le plafond. Il avait encore fait beaucoup de mal ce soir, et il avait dû ôter la vie à une personne qu’il aurait plutôt choisie comme allié qu'ennemi, et il y avait cette jeune fille pour qui la vie venait de basculer, tout comme lui. Quand allait-il enfin cesser ces horreurs qu’il était obligé de commettre ? Peut-être jamais… après tout il n’était rien d’autre qu’une machine à tuer. Il plongea ensuite dans un profond sommeil.

La semaine suivante, il avait pour ordre d’aller récupérer Emrys à l’hôpital, remit sur pied ou pas, c’était une mission solo pour changé et cela était rare quand ça arrivait, il ne savait pas ce qu’il était advenu des otages de ce soir-là. En arrivant l’hôpital, endroit étrange où tous types de races confondues, presque endroit neutre, la réceptionniste l’accueille avec un grand sourire quand elle le vit arriver.


-Enchanté Christopher je vous ai vu tout petit a la tv et…

-Je viens voir Emrys Owen

Coupa-t-il froidement. Le sourire de la réceptionniste disparu et elle fut crispée

-Owen ? Owen… heu… heu chambre… 123 NON 128 pardon !!!

Il acquiesça d’un signe de la tête, visiblement le nom Owen terrifiait il fit quelques pas et se retourna ver la réceptionniste en lui adressant finalement un de ses rare sourire

-Je sais ce que vous pensez… moi aussi j’aurai préféré avoir une autre destinée

Il n’avait pas besoin d’en rajouter, la réceptionniste lui adressa un sourire timide, la machine à tuer s’était mise en stand by après l’avoir coupée froidement, en entrant ici il se devait d’être celui dont’il était et qu’il avait toujours été réellement… sauf jusqu’au moment où il entra dans la chambre d’Emrys, qui était déjà prêt à partir

-Ah ! parfait ! j’aurais le meilleur garde du corps qui soit au moins !!

-T’enflamme pas et grouille toi je viens te chercher, je te ramené au QG

-Faux !! Père m’a contacté, on a une mission spécial à remplir tous les deux !

-Juste nous deux ? alors la ca m’étonne.

-Si, si et c’est méga important d’après père!

-Etonnant qu’il m’ait rien dit… que doit-on faire ?

-Des courses à l’hôtel

-Des courses à l’hot…

Mais Emrys n’attendit pas sa réponse et lui passa devant, ils sortirent du bâtiment de direction de leur prochaine mission… bien que étrange…

Personnage sur l'avatar: Byakko no kogenta (Onmyou Taisenki)


Dernière édition par Christopher Owen le Sam 1 Sep 2012 - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth
La reine du Je-m'en-foutisme ~
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 27/05/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Quel animal réside en vous?: La louve ♥
Phrase du jour! ☻: Non mais on s'en fou~
Maitre/humain possédé ♥:

MessageSujet: Re: Le Prix à payer...   Sam 1 Sep 2012 - 11:52

Bienvenue Christopher,

Quelques petites choses avec ta présentation, premièrement j'aime bien l'histoire bien imagé et tout, mais il te manque des mots >< J'ai dû relire à quelque reprise pour trouver le mot qui manquait ^^''. Fait attention à tes fautes d'orthographe qu'on m'a dit (Je dois en faire autant que toi xD) Et puis tu dis dans ton histoire que ton style de race (Le genre poilu) vient une fois tous les 100 ans, mais as-tu pensé que si un nouveau membre veut aussi un personnage du style poilu vous êtes rendu deux en 100 ans?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher Owen
Machine à tuer- Agent n°1: La Griffe Bleue
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 27
Localisation : France

Feuille de personnage
Quel animal réside en vous?: le Tigre Blanc
Phrase du jour! ☻: ... le prix à payer...
Maitre/humain possédé ♥:

MessageSujet: Re: Le Prix à payer...   Sam 1 Sep 2012 - 16:30

Merci pour le passage.

Concernant les mots et l’écriture je vais difficilement pouvoir faire mieux, j’ai déjà relu plusieurs fois et j’ai passé trois fois au correcteur, donc ça va être très dur.
Concernant l’histoire en fait je parlais pas de la race en elle-même mais plutôt de la famille « Tigre Blanc » à proprement parler, par ce qu’il y a peu de chances que quelqu’un face la même chose que moi avec le même animal quand j’ai regardé les autres membres je n’ai vu que des personnages, type « Monochrome Animals » et je pense pour le moment être le seul à avoir un physique aussi prononcé sur l’animal donc c’est pour ça que j’ai dit que c’était assez rare et j’ai donné une date pour coller avec.


En tuer 1 pour en sauvez des centaines...
tel est le prix à payer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'oeil

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/05/2011

MessageSujet: Re: Le Prix à payer...   Dim 2 Sep 2012 - 11:02

Et bien et bien histoire intéressante et espérons pour vous qu'il n'y aura pas d'autre félin tout poilu, mais voici votre Nouvelle-Chance assurez-vous d'en profiter!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Prix à payer...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Prix à payer...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ou se garer sans payer sur Dublin en pleine journee
» prix littéraires
» Ne pas confondre l'inflation et l'augmentation des prix
» article-payer les mères à la maison,tout le monde y perdrait
» Prix Nobel de la Paix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Chance ~ :: Avant Tout :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: